Centre A’ERE

L’Education relative à l’environnement (ERE) en centres de loisirs

Education, environnement, développement durable

Un Centre A’ERE est un centre de loisirs éducatif dont l’équipe éducative a choisi de s’engager dans la prise en compte progressive, volontaire et pérenne des questions d’environnement et plus généralement de Développement durable.

 

 

Devenez Centre A’ERE !

Qu’est-ce qu’un Centre A’ERE ?

Dans un Centre A’ERE, l’action éducative comme le cadre de vie quotidienne s’animent de manière cohérente et imbriquée :

  • tout ce qui conditionne la vie quotidienne du centre de loisirs – que cela concerne l’alimentation, le bâti, les transports, les achats, la biodiversité, l’eau, l’énergie… – est inscrit dans le projet éducatif et peut servir de support éducatif,
  • toute action d’éducation à l’environnement – sur le jardinage, la nature, le cycle de la matière, l’eau, l’énergie, les saisons… pourra déboucher sur une idée d’engagement pour l’amélioration du cadre et des conditions de vie du centre.

Le projet d’un Centre A’ERE repose sur un effort significatif pour s’assurer de la participation réelle et diversifiée de toutes les parties prenantes (enfants, parents, équipes éducatives : animateurs, directeurs, personnels techniques, élus, partenaires, enseignants…).

Le Centre A’ERE, parce qu’il est ancré dans un territoire, peut en outre faire évoluer les pratiques d’autres acteurs (écoles, collectivités, associations…) sur un projet de développement local : la protection, la découverte et l’éducation à l’environnement offrent des sources inépuisables d’actions partagées.

Pourquoi devenir Centre A’ERE ?

Pour les Francas, « l’éducation, c’est l’ensemble des diverses influences, volontaires ou non qui s’exercent sur l’individu ou que l’individu exerce sur son environnement et qui, en se conjuguant, contribuent à la création et au développement de sa personnalité ». Dans ce cadre, l’éducation relative à l’environnement joue un rôle singulier et essentiel, elle aide à mettre l’enfant en relation avec ses milieux.

L’éducation a un caractère global et sert une conception du monde et un projet de société, cela l’oblige à prendre en compte les évolutions du monde. L’émergence du Développement durable dans la conscience collective est un élément marquant des évolutions sociétales récentes. L’adossement à la Constitution française de la Charte de l’Environnement au même titre que la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 et que le Préambule de la Constitution de 1946, en offre une illustration formelle.

Le terme « Développement durable » est parfois galvaudé, pour autant sa méthodologie (croisement des curseurs Écologie, Solidarité sociale, Équité économique) est très mobilisatrice car elle traverse et incarne une perspective de société écologique, démocratique et éducatrice. Aussi, les Francas ont intégré à leur projet la dimension du développement durable, plaçant la justice sociale, le combat contre la pauvreté et la protection de l’environnement comme des principes primordiaux.

En associant les acteurs concernés (animateurs, organisateurs, élus, partenaires, enfants, parents..), un Centre A’ERE démontre comment un Centre de loisirs devient un outil d’éducation relative à l’environnement exemplaire et singulier, sans pour autant le transformer en structure spécialisée. Un Centre A’ERE concrétise une ambition de consolider dans les projets locaux un socle équitable, partenarial, coopératif et écologique.

Comment devenir Centre A’ERE ?

Le Centre A’ERE est une reconnaissance de la part de la Fédération nationale de l’entrée dans une démarche qui s’accompagne du respect de critères incontournables comme la spécificité du projet, la qualité pédagogique, la qualification des acteurs, la participation des parties prenantes, l’esprit coopératif, le caractère non commercial, l’accessibilité au plus grand nombre, l’ouverture aux partenaires… Il est possible de devenir Centre A’ERE à son gré par :

  • une entrée Sensibilisation en développant les pratiques éducatives d’ERE et en préparant un repérage des thèmes et des actions sur lesquels il est possible d’avancer ;
  • une entrée Engagement pour approfondir le projet éducatif et mettre en place des actions opérationnelles qui améliorent la situation et font bouger le projet de la structure (installation d’un compost, mise en place de repas bio locaux, plan d’action achat fourniture, réduction de la consommation électrique, etc.) ;
  • une entrée Transformation pour des centres pensés dès leur rénovation/conception dans une double visée éducative et gestionnaire respectueuse de l’environnement dans une perspective de développement durable ;

Les Francas ont un rôle d’accompagnement des Centres A’ERE, ils favorisent la progressivité et la mobilité entre les entrées, à partir d’un état des lieux adapté à chaque centre de loisirs éducatif. Une charte d’engagements signée entre chaque Centre A’ERE et l’association départementale des Francas précise les enjeux et valeurs éducatifs d’un Centre A’ERE ainsi que les droits et les engagements des parties prenantes. Des spécificités locales peuvent être ajoutées. Cette charte portée par l’organisateur local doit être signée au minimum par un élu et un responsable pédagogique. Ainsi, elle s’inscrit en lien au projet éducatif et au projet pédagogique du centre de loisirs éducatif.

Le centre de loisirs éducatif

Un espace structurant de l’action éducative locale
Contactez votre association départementale